L'Écologithèque

TOUS LES ÉDITEURS & AUTEURS CHRONIQUÉS

TOUTES LES INTERVIEWS

 

Recension du 6 avril 2011








L'écologithèque.com  a pour vocation de rendre visible au plus grand nombre et de chroniquer les livres, les films documentaires (DVD), les BD & les revues à caractère environnemental, écologique, mais aussi social. Les chroniques sont animées par l'écrivain Christophe Léon. Vous pouvez si vous le souhaitez commenter les chroniques par mail à commentaires@ecologitheque.com. Les commentaires, après modération, seront insérés à la suite des chroniques concernées.





« À ceux qui on aujourd'hui vingt ans, et en particulier qui on le privilège (c'en est toujours un) de faire des études, il faut répéter que le devoir de résistance est encore, et pour longtemps, à l'ordre du jour. Le pire, on le sait, n'est jamais plus probable que lorsqu'on se résigne. »
Engagements, d'Alain Accardo paru aux éditions Agone dans la collection Contre-feux, réunit les chroniques et les textes du sociologue écrits entre 2000 et 2010. Mêlant aussi bien la critique sociale que politique, la lecture de cet ensemble de textes nous fait (re)découvrir un Alain Accardo particulièrement incisif mais aussi, et surtout à mon avis, humain. La socio-analyse qu'il fait de la reproduction de l'ordre social par les classes moyennes est d'une rare pertinence, ainsi que sa vision de notre société dans son fonctionnement et son dérèglement.

L'auteur revient à la source de son combat et de son engagement, qui remonte à la période de la guerre d'Algérie et à sa rencontre avec Pierre Bourdieu. De ces années algériennes, Alain Accardo en retire la conviction que le combat pour une société humaine, de partage et de solidarité est une lutte séculaire « qu'il faut mener en permanence pour construire une société vraiment humaine, contre les pesanteurs toujours renaissantes qui, sous des formes multiples, la tire vers l'ornière. » Son analyse l'amène à considérer à juste titre que «  ce n'est évidemment pas le spectacle que nous offre aujourd'hui notre effrayante et affligeante société “postmoderne” où, dans un climat de consensus niais, invertébré et marécageux, la “rationalité” économique bafoue ouvertement les exigences de la raison, où “ l'humanitaire” masque l'abandon de l'idéal humaniste et où le “réalisme” politique a répudié l'utopie, qui pourrait infirmer ce point de vue. »
Plus loin, dans Un savant engagé, l'auteur revient sur Pierre Bourdieu et son apport à la connaissance du monde social qu'il considère comme primordial. Ainsi de l'observation du sociologue qui tend à démontrer que « la logique de domination innerve toutes les parties du corps social, en irrigue toutes les composantes et en imprègne toutes les structures à tous les niveaux... » Cette logique entraîne dans les faits une augmentation de la précarité et le retrait de l'État social sous le prétexte fallacieux d'une libération personnelle. Il s'agit en réalité de la généralisation abusive d'un système minoritaire et brutal, qui consiste à consommer la presque totalité des ressources planétaires au bénéfice d'un petit nombre « d'élus ».

Engagements est un livre fort. Les textes de Louis Accardo donnent à réfléchir et à se faire une idée plus prégnante du monde où nous vivons, du système économique et social auquel nous participons bon gré mal gré, préférant souvent un confort précaire et la logique d'une loterie sociale à la défense de nos droits et à la lutte contre une société libérale aliénée dont « la racine objective de son aliénation est le développement monstrueux de la propriété privée, véritable cancer social qui est en train de tuer la planète et son humanité. » L'avoir domine l'être. Les biens étouffent les liens. La machine économique déshumanise, faisant de chacun un compétiteur prêt à tout, gâcher sa vie y compris, pour amasser des biens matériels et symboliques. Un homme déresponsabilisé dans un système qui dit vouloir favoriser l'initiative et la création.

Il faut lire les textes de Louis Accardo. Engagements nous permet de voir d'un autre œil le monde qui nous entoure et dont nous sommes les rouages volontaires ou involontaires. Il devrait aussi nous encourager à résister davantage et à obéir moins à un modèle de société profondément injuste et dévastateur pour la Planète.


Engagements - Chroniques et autres textes (2000 – 2010), d'Alain Accardo, coll. Contre-feux, éd. Agone

Pour en savoir plus :




Christophe Léon
www.christophe-leon.fr




Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.



Le site de Christophe Léon, animateur de L'Écologithèque

Proposer une chronique, une note de lecture ou une recension

DES LIENS POUR AGIR