Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
RECENSION LIVRE
du 20 octobre 2010
Le nombre d' indique l'appréciation  générale




Présentation de l'éditeur :


Dans le contexte actuel de crise économique et sociale, parler de Nature peut passer pour de l’inconscience ou de la provocation. Pourtant, l’édifice humain tout entier repose sur la Nature, dont la biodiversité est l’un des visages. Et la Vie sur notre planète nous offre l’exemple même d’un développement durable dont nos entreprises pourraient bien s’inspirer. Car ce n’est qu’en prenant en compte l’ensemble de la biosphère que nous pourrons espérer comprendre comment, devant les dangers que court l'humanité de son propre fait, il lui est possible de redresser la barre. Dans cette perspective, il est nécessaire que l’écologie et l’économie s’allient pour que la première devienne plus réaliste et la seconde plus humaine. À cette fin, ce livre associe les regards et les compétences du naturaliste et de l’anthropologue.

Robert Barbault, professeur à l’université Paris-VI et directeur du département d’écologie et de gestion de la biodiversité au Muséum de Paris, consacre une large part de son temps à l’action écologique. Il a publié de nombreux ouvrages, dont Un éléphant dans un jeu de quilles : l’homme dans la biodiversité (Seuil, 2006).

Jacques Weber, économiste et anthropologue, est directeur de recherche du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et enseigne à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales).

La vie, quelle entreprise, de Robert Barbault & Jacques Weber, col. Dcience ouverte éd. du Seuil
 
Pour en savoir plus :

Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com