Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
CHRONIQUE REVUE
du 06 octobre 2010





Dans sa livraison annuelle 2010, la revue Canopée, une co-édition Nature & Découvertes et Actes Sud, nous invite à travers son dossier Vers un monde en mutation à imaginer et à construire un autre monde, plus humain, plus esthétique et aussi moins consommateur.
Canopée est une revue magnifique dont la grande qualité artistique n’a d’égal que l’intelligence de son propos.
Elle fait appel pour ce numéro-ci à des artistes, des sociologues, des philosophes, des écrivains-jardiniers, des cinéastes, chanteurs, etc. tels que Gilles Clément, Serge Latouche, David Le Breton, Stanilas Fautré, Raymond  Depardon, Björk.

Accompagnant les superbes photos de Françoise Lemarchand, les textes des chansons de Björk s’intéressent à la nature et à l’environnement. Cette chanteuse islandaise a créé l’association écologiste Nattura () : «À travers cette association, la chanteuse entend engager un mouvement de fond en Islande pour reprendre les sources naturelles et le monde sauvage aux mains des entreprises polluantes.»
Raymond Depardon a parcouru l’Afrique et l’Amérique du Sud pour rencontrer, photographier et recueillir les témoignages de peuples qui résistent et refusent de perdre leur identité culturelle au profit d’une mondialisation ennemie à la fois de la diversité ethnique et de la biodiversité.
L’architecte Dominique Gauzin-Müller s’intéressent quant à lui aux nouvelles tendances d’un habitat qui dans un futur très proche se devra d’être écologique, durable et moins consommateur d’énergie. « Tout le monde semble d’accord : l’habitat de demain sera écologique, durable, soutenable ! Entre low-tech et high-tech une alternative se dessine : l’habitat éco-responsable. » 
L’incontournable Serge Latouche, qui avec François Lemarchand, répond à la journaliste Laure Noualhat au sujet de la décroissance et de son modèle économique. « Le système veut transformer les hommes en bêtes à consommer. Il faut vendre toujours plus, consommer plus, gagner, plus. (S. Latouche) »
Betty Lego enquête sur les « transitionneurs » avec un reportage sur la ville de Totnes en Grande-Bretagne dans le Devon, qui expérimente depuis quatre ans un nouveau modèle économique et s’est dotée d’une monnaie locale.
Gilles Clément, lui, suggère une écologie humaniste en devant « jardinier planétaire » ce qui revient à « devenir responsable de la Terre entière. » Et il pose la question de : « comment prélever sans appauvrir, consommer sans dégrader, produire sans épuiser, vivre sans détruire. »

De nombreuses autres participations enrichissent ce numéro de Canopée qui nous invite à une vision tellement plus belle et plus humaine de notre société.
Une revue indispensable pour comprendre et pourquoi pas agir.



Canopée, revue annuelle (N°8/2010), co-édition Nature & Découvertes et Actes Sud

Pour en savoir plus :


Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.