L'Écologithèque

TOUS LES ÉDITEURS & AUTEURS CHRONIQUÉS

TOUTES LES INTERVIEWS

  

LA CHRONIQUE des lecteurs du 9 février 2011








L'écologithèque.com  a pour vocation de rendre visible au plus grand nombre et de chroniquer les livres, les films documentaires (DVD), les BD & les revues à caractère environnemental, écologique, mais aussi social. Les chroniques sont animées par l'écrivain Christophe Léon. Vous pouvez si vous le souhaitez commenter les chroniques par mail à commentaires@ecologitheque.com. Les commentaires, après modération, seront insérés à la suite des chroniques concernées.




une chronique de Josué Dusoulier

Dans son rapport annuel « Perspectives énergétiques mondiales 2010 », l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), un organisme de l’OCDE basé à Paris, utilise pour la première fois l’expression « pic pétrolier » et annonce que le pic de production du pétrole conventionnel (le pétrole bon marché) a été atteint en 2006. Notre civilisation se dirigerait donc progressivement vers la fin de l'ère du pétrole...

Le manuel de Transition de Rob Hopkins, récemment traduit en français dans une version augmentée, aborde de façon éclairée et positive les questions suscitées par la fin de l'ère du pétrole. Il propose des alternatives dans lesquelles les citoyens construisent par eux-même un futur plus convivial, plus souhaitable, plus soutenable et plus juste que le présent.
Ce livre se concentre sur les solutions et les possibilités d’une société écologique, conviviale et viable, gérant ses ressources de façon responsable.

Que seraient nos sociétés sans pétrole ?

Certainement très différentes de celles d'aujourd'hui… Probablement peu ou pas d’ordinateurs, peu ou pas de nourriture des quatre coins du monde, pas de voitures ni d’avions, pas de plastique...
Nous devrions produire localement un nombre incalculable de choses pour assurer notre survie : la nourriture, l'énergie, les matériaux de construction, les médicaments... Sommes-nous capables de retrouver une telle autonomie ?

Ce scénario est loin d’être paranoïaque.

Selon Rob Hopkins, ce scénario représente au contraire un avenir proche que nous devrons affronter tôt ou tard et auquel il est important de se préparer collectivement.
Car allié aux changements climatiques, et aux multiples crises économiques, le pic pétrolier (la fin d’un pétrole abondant et peu cher) exige un changement draconien de nos habitudes de vie.
Une transition vers une société beaucoup moins consommatrice d'énergie et ayant un bilan neutre au niveau des émissions de CO2 est nécessaire afin de diminuer notre vulnérabilité actuelle.

Se mettre en action avec une vision positive, c’est ce que propose ce Manuel de Transition.

Le manuel de Transition de Rob Hopkins est un extraordinaire outil de changement pour faire face aux enjeux conjoints du pic pétrolier, des changements climatiques et des crises économiques et financières.

Rob Hopkins est aussi le fondateur du mouvement de la Transition, parti en 2006 des Royaumes Unis, à Totnes. Le mouvement est aujourd'hui devenu  planétaire (Transition Network). Son expansion et sa vitalité sont impressionnantes. Ainsi, plus de 600 groupes locaux ont été créés à travers le monde en seulement quatre ans. La Transition est sans doute le mouvement social le plus novateur apparu ces dernières années.

L'objectif de ce mouvement est de développer la résilience des territoires. C'est à dire de les rendre plus aptes à supporter les crises et à s'en remettre beaucoup plus rapidement. Ceci tout en évitant de mener les habitants de la planète à leur perte.
Pour y arriver, et en faisant appel à la permaculture, la transition propose de planifier un plan de réduction de la consommation énergétique et de développer l'économie locale, tout en dressant un portrait de l'avenir de la commune si coloré, séduisant et irrésistible, que les habitants s'impliqueront avec joie dans sa réalisation.

Ce livre apporte une réflexion documentée et lucide. Il permet aussi, et surtout, de transformer les angoisses légitimes et le déni face aux enjeux de notre époque en une formidable énergie pour démarrer l'action locale.

La presse en parle :

Le mouvement de Transition est la meilleure nouvelle depuis longtemps et ce manuel est la mine d'inspiration idéale pour vous lancer.
Phil England, New Internationalist


Ce manuel est une démarche intelligente et pratique pour encourager les gens à penser globalement, agir localement et changer les choses par eux-mêmes.
P. D. Smith, The Guardian


Créer le monde que nous voulons est un mode d’action bien plus subtil, mais plus puissant que de détruire celui dont nous ne voulons plus.
Marianne Williamson

Manuel de transition , De la dépendance au pétrole à la résilience locale, de Rob HOPKINS (2010) Les éditions Ecosociété.


L'auteur de cette chronique, Josué Dusoulier, initiateur et co-fondateur d'« Ath en Transition » est né en 1975 à Ellezelles (Belgique), il est un citoyen membre de diverses associations militantes locales. Il milite activement dans le mouvement de la Transition, pour le développement d'une agriculture locale, biologique et paysanne, pour le développement d'une finance éthique et responsable...

 
Pour en savoir plus sur la Transition :

: Le réseau mondial de la Transition (en anglais).

: Le réseau francophones de la Transition.

: Totnes In Transition, le site de la première initiative de Transition (en anglais).

: Le site de l'initiative Ath en Transition.

Une courte vidéo de présentation du Manuel de Transition par Rob Hopkins :


Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.



Le site de Christophe Léon, animateur de L'Écologithèque

Proposer une chronique, une note de lecture ou une recension

DES LIENS POUR AGIR