Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
NOTE DE LECTURE LIVRE
du 14 décembre 2009




« ... les services de la nature ne sont pas garantis pour toujours ; la situation qu’ont connue les cités mayas pourrait se répéter, mais cette fois à l’échelle du village planétaire. »
Ce n’est ni une prédiction ni une prévision, c’est davantage une constatation. Hervé Le Treut, dans son ouvrage, Nouveau climat sur la Terre, sous-titré Comprendre, prédire, réagir, paru chez Flammarion dans la collection Nouvelle Bibliothèque Scientifique, n’est jamais aussi juste de ton que lorsqu’il en oublie les données purement «techniques» du problème.

Professeur à l’école polytechnique, Hervé Le Treut a participé au rapport du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). C’est donc un technicien hors pair. Quand il explique, décortique analyse les causes et les conséquences du changement climatique, Hervé Le Treut est magistral.
Les deux premiers chapitres en sont l’exemple même. À force de chiffres, de démonstrations savantes, d’historique des connaissances, l’auteur dissèque le changement climatique, en extrait le CO2 coupable et nous fait passer par tous les états de la science. Le constat est saisissant. Page 127, si on s’est un peu accroché, nous devrions tout savoir sur les données scientifiques du réchauffement climatique. Encore faut-il avoir fait preuve d’opiniâtreté. Nouveau climat sur la Terre, à ce stade, pourrait paraître un tantinet indigeste au lecteur néophyte.

Un fait est que Hervé Le Treut n’est jamais aussi persuasif que lorsque qu’il reste simple : « La Terre est exceptionnelle à plus d’un titre et elle est surtout la seule planète connue qui porte la vie. » Ou encore : « S’autoriser un relativisme… somme toute très approximatif, c’est ignorer les souffrances, les famines, les caprices de la nature qu’ont dû affronter les générations passées et instaurer en système une désinvolture qui menace gravement les générations futures. » Bien sur, pour comprendre et prédire nous avons besoin de spécialistes capables de déchiffrer et bâtir des modèles. Mais les matières les plus difficiles ne sont jamais si bien comprises qu’elles sont expliquées simplement et avec concision. Ce n’est tant un reproche que je fais à Nouveau climat sur la Terre, qu’une observation préalable à l’intention des futurs lecteurs.

Dans ces conclusions, Hervé Le Treut liste les mesures à mettre en œuvre pour, si ce n’est stopper le changement climatique, pour le moins le ralentir et le stabiliser rapidement. Je laisse le lecteur les découvrir et en faire son miel.
Mais à titre personnel, car son utilisation est citée comme l’une des mesures possibles pour combattre les changements climatiques, je dirai : nucléaire, non merci !

Nouveau climat sur la Terre mérite une lecture attentive. S’il n’est pas un livre militant, ni même incitatif, il devrait éclairer les lecteurs qui cherchent à savoir et à comprendre en profondeur les raisons du changement climatique et l’historique des recherches qui y sont associées.



Nouveau climat sur la Terre (Comprendre, prédire, réagir), de Hervé Le Treut, col. Nouvelle bibliothèque scientifique, éd. Flammarion

Pour en savoir plus :


Christophe Léon

www.christophe-leon.fr


Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.