Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
CHRONIQUE DVD
du 3 novembre 2010





Le parc national du Yasuni se trouve en Équateur. La richesse de la biodiversité de sa forêt amazonienne est un trésor mondial. Mais l’Équateur est aussi un pays dont la première ressource financière provient de la production de pétrole. L’exploitation (ITT) d’un gisement se situant dans le parc Yasuni  est en projet…
Le film documentaire Une idée simple et révolutionnaire (A future without oil), de Laëtitia Moreau, distribué par Zed et produit par A Wath’s Up Film’s pour Canal+, s’attache à suivre à travers le monde les émissaires du président de l’Équateur, Rafael Correa, qui vont tenter de convaincre les pays développés de les aider afin de réaliser une petite révolution : ne pas exploiter ce pétrole et le laisser sous terre pour préserver la biodiversité, la Nature et les peuples indigènes qui habitent encore le Yasuni.

Le niveau de vie des pays dits développés est assuré depuis toujours par l’exploitation des pays dits sous-développés. Alors que l’urgence climatique et les bouleversements environnementaux deviennent une évidence, les pays du Nord demandent à ceux du Sud de faire un effort pour préserver la biodiversité et sont rarement prêts à en payer le prix.
L’Équateur va créer un précédent en proposant de ne pas exploiter sa richesse pétrolière et en demandant en contrepartie une compensation financière. Il s’agit de donner une valeur fiduciaire à la protection de la Nature pour justement avoir les moyens de la préserver.
La valeur intrinsèque de la biodiversité dépasse de beaucoup celle de la production de marchandises y compris du pétrole — sans biodiversité pas de vie.
Ce que propose l’Équateur est la mise en place d’un nouveau paradigme, d’une nouvelle économie qui dédommagerait les pays qui renoncent à exploiter leurs ressources naturelles pour le bien de la Planète.
Une idée simple et révolutionnaire suit donc les émissaires de Rafael Correa durant plusieurs années.
Le film détaille les difficiles étapes et les longues négociations internationales que suscite ce projet. Comment, à force de persuasion et d’acharnement, des hommes et des femmes de « bonne volonté » réussissent petit à petit à convaincre les gouvernements de les aider. Et comment, malgré l’échec de Copenhague, le projet Yasuni va finalement aboutir et être lancé officiellement.

Une idée simple et révolutionnaire est un documentaire qui nous permet de prendre conscience des difficultés réelles que peuvent engendrer des idées neuves et prometteuses pour l’avenir de la Planète.
Le projet de laisser sous terre le pétrole, ou plus encore de ne pas exploiter des ressources naturelles en contrepartie d’une compensation devrait « faire des petits ». S’il arrive à son terme, d’autres pays pourront s’appuyer sur cette réussite et envisager de mettre en place cette solution « révolutionnaire ».



Une idée simple et révolutionnaire (A future without oil), de Laëtitia Moreau, DVD, dist. ZED

Pour en savoir plus :

Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.