Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
CHRONIQUE LIVRE
du 3 novembre 2010




« À travers cet ouvrage, je veux d’abord mettre en lumière le fait que nous sommes tous aujourd’hui littéralement imbibés de contaminants. […] … j’ai compris très tôt que les fameuses “30 Glorieuses”, période de plein emploi et d’économie florissante, mythe qui nous est vendu aujourd’hui comme une sorte de paradis perdu, correspond en réalité à une période de pollution massive de la planète par les substances chimiques. »
Le paradigme du productivisme et du consumérisme (produire plus pour consommer plus) et l’idolâtrie irresponsable de la croissance ne créent pas que de la misère sociale et du profit immédiat pour quelques-uns, ils engendrent aussi la pollution de la Planète et la contamination des êtres vivants qui l’habitent.
Ainsi le livre du Pr Narbonne, Sang pour sang TOXIQUE, paru chez Thierry Souccar éditions, donne une idée précise des risques encourus et des moyens de quantifier et de se préserver, en conscience et le mieux possible, de cet empoisonnement souvent invisible.

La lecture de Sang pour sang TOXIQUE est une expérience forte et qui marque l’esprit. Découvrir que nous sommes tous contaminés par plusieurs dizaines de substances chimiques plus ou moins funestes pour notre santé ne laisse pas indifférent. « … les produits chimiques utilisés tous les jours dans l’environnement familial contaminent le sang des familles étudiées, y compris celui des enfants. » 
Au fil des pages, nous apprenons que les composés chimiques qui infestent notre environnement ont une durée de vie souvent très longue, qu’ils persistent et, petit à petit, s’accumulent dans notre organisme. Bien plus insidieuse que les pollutions « médiatiques » telles les marées noires ou les boues toxiques par exemple, la pollution chimique n’en est pas moins permanente et potentiellement dangereuse.

Pesticides, PCB, dioxine, mercure, plastiques, téflons, DDT, parabènes, PFC, phtalates, bisphénol A, retardateurs flammes bromés… autant de polluants qui sont décrits, analysés, pesés et commentés dans Sang pour sang TOXIQUE. « Le Xxe siècle se caractérise par une multiplication des solutions chimiques à tous les problèmes humains les plus anodins… […] …les progrès de la chimie contribuent à rendre notre quotidien plus facile et agréable mais en contrepartie, nos milieux de vie sont de plus en plus saturés de nouvelles substances dont certains effets sont de plus en plus inquiétants. »
Construit en quatre chapitres qui découlent les uns des autres, Sang pour sang TOXIQUE aborde scientifiquement, économiquement et politiquement les problèmes liés aux polluants chimiques.
En conclusion, le Pr Narbonne donne des pistes individuelles pour faire face à l’agression chimique dont nous sommes l’objet et éviter la surexposition — le bio, les OGM, l’eau, l’aspartame, etc., autant de sujets abordés.

Si le livre se révèle parfois un peu "trop" scientifiquement précis pour des non-initiés, les informations qu’on y puise sont d’un réel intérêt et viennent souvent en contradiction avec la doxa politique et médicale relayée par les médias.
Le Pr Narbonne explique aussi pourquoi, selon lui, certaines associations écologistes se trompent de combat. Il dénonce les pseudo-menaces et met l’accent sur les vrais risques. Professeur de toxicologie et expert pour de nombreux organismes nationaux et internationaux (UE, ONU, Afsset…), Jean-François Narbonne n’en a pas moins une vision neuve et parfois décalée des risques liés à la pollution chimique. Son analyse des causes et des raisons de celle-ci démontrent une indépendance qui font de lui un lanceur d’alerte.

Sang pour sang TOXIQUE
est un livre utile par ce qu’il révèle et atypique comme son auteur. À lire, évidemment.

 

Sang pour sang TOXIQUE, du Pr Jean-François Narbonne, éd. Thierry Souccar

Pour en savoir plus :

Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.