Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
LA CHRONIQUE DVD
du 27 juin 2009




Nous y sommes. Inutile de tergiverser, de chercher trop longtemps les responsables. Quoique… Nous les connaissons et nous attendons d’eux non pas qu’ils réparent — ils en seraient bien incapables ou ne veulent tout bonnement pas, arguant de leur niveau de vie (way of life, s’il vous plaît), de leur histoire, etc. — mais qu’ils prévoient et payent les pots cassés.
Ne perdons pas notre temps à tirer des plans sur la Planète et à prendre nos vessies pour des centrales nucléaires. Le réchauffement planétaire n’est plus une éventualité, c’est une évidence.
La variabilité du climat est une donnée incontournable. La fonte des glaces en Arctique aussi bien qu’en Antarctique a déjà commencé. D’ici la fin du siècle, les eaux des océans monteront d’au moins un mètre. Les réfugiés climatiques ne s’arrêteront pas à nos frontières pour nous demander poliment le droit de sauver leur peau. Sécheresses et inondations, séismes, tsunamis, ouragans, cyclones, autant de « gentillesses » auxquelles nous allons devoir faire face.
Au pilori le vilain petit canard ! Fermer les yeux, se boucher les oreilles et ne parler que pour taire, seraient une manière de nier les catastrophes à venir. Dans nos sociétés néo-conformiste, il n’est pas bien vu d’alerter et de jouer les Cassandre. Il paraît même que la bourse remonte, que la pollution diminue, que l’équipe de foot nationale ne perd plus un match et que tout va bien madame la Marquise.
OGM, j’en veux pas. Nucléaire, non merci. Agriculture intensive, sans façon. Travailler plus, et quoi encore ? Gagner plus, pour quoi faire ? 4X4, au garage. Spéculer, capitaliser, affamer, dominer, polluer, surconsommer… beuark.
N’est-il pas temps de revoir nos modes de penser et d’agir ?

Réchauffement planétaire, le nouveau péril !, distribué par One Plus One, est un film documentaire qui donne à voir l’avenir sous son aspect le plus réaliste. Pas d’atermoiements inutiles, des experts, des spécialistes, des hommes de terrains et des citoyens du monde entier se succèdent à l’image pour nous convaincre, s’il est encore utile, que le réchauffement planétaire n’est pas pour demain mais pour aujourd’hui.
Un cri d’alarme qui pourrait être vain si l’on en restait là. Mais la particularité et l’originalité de ce documentaire est qu’il propose non pas des solutions toutes faites mais des alternatives et des choix possibles de société face à la variabilité du climat et à ses conséquences.
Il ne suffit pas de montrer du doigt, encore faut-il tenter d’apporter des réponses adaptées. La prévision météorologique étant une des sources de connaissance qui pourra certainement permettre aux populations les plus en danger de prévenir et de minimiser les effets du changement climatique. Il en existe d’autres, comme le réensemencement des mangroves au Vietnam, la prévention locale au Bangladesh, la prise en compte les pratiques ancestrales des Aborigènes en Australie…

Comme toujours, ce sont les plus pauvres qui sont touchés les premiers par la pollution des pays les plus riches. Ce qui ne signifie pas que les pays les plus pollueurs de la planète n’auront pas, bientôt, à subir les conséquences de leur impéritie. Le Protocole de Kyoto visant à limiter les gaz à effet de serre n’a pas été signé par tous les pays industriels. CO² is money. Certains préfèrent acheter le droit de polluer. Jusqu’à quand ?
Sans parler de moral, ne conviendrait-il pas de raisonner plus loin que son compte en banque ? Que vaut un niveau de vie, si celui-ci détruit et la Terre et les hommes ? Comment se fait-il que des pays capables d’envoyer des fusées sur Mars, sont incapables de prendre en compte leurs semblables, juste à côté d’eux.
Réchauffement planétaire, le nouveau péril ! nous met face à la réalité, face à un avenir de plus en plus présent. Ces catastrophes que l’ont dit naturelles, ont des causes qui ne le sont pas. Elles sont issues pour la plus grande partie des activités humaines. Ce progrès, qui fut un temps un des facteurs de l’amélioration de nos conditions d’existence, est devenu une sorte de gadget entre les mains de « savants », sinon fous, du moins diablement farceurs.
L’homme surpuissant, égal des dieux, est capable d’inventer la bombe atomique, le char d’assaut, le gaz moutarde, l’arme bactériologique, mais il n’est pas foutu de prendre soin de lui-même. Surconsommation, surproduction, argent-roi, égoïsme porté au pinacle, fausses valeurs, croissance infinie, individualisme sont les fossoyeurs de notre Planète.

Réchauffement planétaire, le nouveau péril ! a cela de réconfortant qu’il nous montre des femmes et des hommes qui s’attaquent de front aux causes et aux conséquences du réchauffement de la Planète.
Et il est dit, fort justement, dans le documentaire que chacun d’entre nous, par nos modes de consommation, peut modifier le cours des événements.
Nous sommes tous responsables. Nous sommes tous des « actionnaires » de l’entreprise Terre. Tâchons qu’elle ne fasse pas faillite.


Réchauffement planétaire – Le nouveau péril !, éditions RH PROD, distribution One Plus One, DVD


Pour en savoir plus : http://www.oneplusone.fr


Christophe Léon

www.christophe-leon.fr


Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.