Aller sur la page d'accueil de
L'écologithèque.com
LA CHRONIQUE REVUE
du 18 janvier 2010





Terra eco est un mensuel, l’opus du mois de janvier en est le numéro 10.
Le magazine se veut le Mensuel du développement durable. Mais il est bien plus. Il offre un tour d’horizon de l’actualité de l’environnement, de l’économie et de la société, avec toujours en toile de fond le souci de l’écologie, de la consommation raisonnée et de toutes les activités liées au respect de notre Planète.
La maquette de Terra eco à l’avantage d’être d’une grande lisibilité et de permettre au lecteur de se « déplacer » aisément d’un article à un autre, d’une enquête à une interview, d’un portrait au dossier du mois. Évidemment imprimé sur papier labellisé FSC, Terra eco me semble être tant du point de vue du contenu que du graphisme une belle réussite.

Dans Terra eco du mois de janvier 2010 on trouve en autres:

- Un article sur les bottes en caoutchouc de la société Aigle où l’on apprend que « La production d’une tonne de caoutchouc synthétique — à base de pétrole — émet 10 tonnes de CO2, alors qu’un arbre fabricant une tonne de caoutchouc naturel en fixe 7 ! »

- Un excellent papier d’Hubert Reeves, dans lequel il écrit avec raison : « … la biodiversité constitue le “moteur” du Vivant. Elle est porteuse du potentiel évolutif qui garantit la capacité d’adaptation des espèces et des écosystèmes face aux changements. » Et plus loin ce cri d’alarme : «Aujourd’hui, la biodiversité est en crise du fait de l’homme.» Une chronique qu’il faut lire.

- L’entretient avec Anders Rubin concernant Malmö en Suède éclaire sur la capacité d’une ville en difficulté à se redresser et à devenir un exemple de ville durable dans le monde entier, pariant sur l’éducation, sur les infrastructures et l’habitat écologiques.

- Le dossier du mois, intitulé Faut-il acheter français pour être écolo ?, est consacré à la re-localisation. « Qui sait qu’un yaourt aux fraises allemand parcourt plus de 9 000 km avant d’arriver sur votre table, et qu’un jean fabriqué en Inde frise les 30 000 bornes au compteur ? »
Acheter local et équitable et, si possible, bio, est un moyen de faire un geste pour la Terre et les Hommes. Olivier de Schutter (rapporteur des Nations Unies pour le droit à l’alimentation) résume avec clarté ce qu’il est urgent d’entreprendre : « privilégier les cultures vivrières pour répondre aux besoins locaux, et déconcentrer la production alimentaire afin qu’elle soit la plus proche possible des lieux où elle est consommée. »

- Ou encore cet article sur la litière végétale pour matous. On y apprend que « … la litière pour chat, ce sont 2 % des déchets ménagers en France, soit 400 000 tonnes par an ! »

Terra eco parvient à l’équilibre entre des articles de fond, des entretiens intéressants et des informations plus légères mais toujours liées à l’écologie et à la sauvegarde de notre Planète.
Un mensuel à découvrir pour la qualité de ses articles et son engagement pour une communauté humaine plus respectueuse de la Planète et des générations à venir.


Terra eco, mensuel.

Pour en savoir plus:


Christophe Léon

www.christophe-leon.fr


Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.