L'Écologithèque

TOUS LES ÉDITEURS & AUTEURS CHRONIQUÉS

TOUTES LES INTERVIEWS

 

Chronique dvd du 16 mars 2011








L'écologithèque.com  a pour vocation de rendre visible au plus grand nombre et de chroniquer les livres, les films documentaires (DVD), les BD & les revues à caractère environnemental, écologique, mais aussi social. Les chroniques sont animées par l'écrivain Christophe Léon. Vous pouvez si vous le souhaitez commenter les chroniques par mail à commentaires@ecologitheque.com. Les commentaires, après modération, seront insérés à la suite des chroniques concernées.





Le temps des radios libres est loin. Une ère quasi préhistorique où la radio faisait sa crise de puberté et truffait les ondes des premiers ferments d'une liberté bientôt reprise à son compte (en banque) par des sociétés privées à vocation commerciale — laissant peu de place médiatique aux radios associatives et citoyennes, plus nombreuses à présent sur le Net que sur les ondes.
Mais la télé libre ? Comment imaginer qu'une telle télévision ait pu exister il n'y a pas si longtemps ? Une télé associative et citoyenne, non-commerciale et gérée collectivement qui a émis à partir de la Tour Eiffel (à cheval sur 2002 -2003) pendant six mois.
Zalea TV (TéléViZione d'Action pour la liberté d'Expression Audiovisuelle) tel est son nom. Couvrant toute la région parisienne, elle a diffusé des programmes qui étaient pour le moins différents de ceux proposés par le PAF.

Les quatre documentaires contenus dans le coffret « On la fermera pas ! » Les chaudes heures d'une télé plus que libre, nous proposent de (re)vivre l'histoire de cette aventure humaine au sein d'un microcosme audiovisuel régenté par le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel), dispensateur de prébendes et répartiteur de réseaux aujourd'hui TNTisés.
Quatre documentaires chocs, qui ne laisseront pas
indemne le téléspectateur gavé aux hormones des programmes formatés, débilitants et des publicités anesthésiantes . « On la fermera pas ! » Les chaudes heures d'une télé plus que libre s'adresse à tous ceux qui n'ont pas encore relégué leur téléviseur au rebut et qui souhaiteraient déguster un plat plus épicé et plus goûteux que la bouillie qu'on leur sert habituellement dans l'assiette 16/9 de leur  fastécran.

On la fermera pas ! retrace le combat de Zalea TV depuis son éjection du satellite en 2001 jusqu'à sa prise de haute lutte de la Tour Eiffel en 2002. Comment une équipe réduite est partie à l'assaut de TDF afin d'obtenir un contrat de diffusion, après que le CSA l'avait menacée de saisir son matériel pour piraterie. Corsaire jusqu'au bout, puisque ces forbans n'hésitèrent pas à attaquer le navire amiral de M6 : Loft Story. Émission hautement culturelle qui a ouvert le bal des programmes de reality-show, ces merveilles de voyeurisme populiste, aspirateur de marchés publicitaires et de gogos hallucinés.

Aux chiottes le CSA est une attaque pour le moins radicale de cette institution. Vidéo outrancière, au bon sens du terme, qui met en évidence ce que ses auteurs considèrent comme des dérivent clientélistes (ils emploient des termes plus colorés que moi...) Mais comment reprocher à ceux qui sont perdus dans le désert médiatique de hurler pour se faire entendre ? Un documentaire de 16 mn particulièrement décapant, dans lequel les sages du CSA en prennent pour leur grade.

Zalzap, nous offrent un échantillon significatif de ce que fut la programmation de Zalea TV. Un mélange de provocations, de débats, d'antenne ouverte, de partage et d'émission qui, si elles tournaient parfois à une espèce de « bordel » organisé, n'en témoignent pas moins de l'élan libertaire et citoyen de la chaîne déchaînée. La parole était libre, les micros on et la caméra baladeuse. Quoi qu'on puisse penser de ces extraits — ou parfois le mauvais goût côtoie l'intelligence la plus fine et ou l'excès précède de beaux moments d'humanisme —, Zalea TV était un fleuron du Tiers secteur audiovisuel. Une brèche que le système marchand s'est empressée de colmater, soucieux de conserver ses parts de marché et de garder captif un audimat qui risquait de trouver chez Zalea TV une interactivité inconnue ailleurs.

Zalzob est un cours d'éducation sexuelle particulier et parfaitement orthodoxe, si ce n'était les sujets vivants et à poils qui l'animent. Peut-être un peu moins convaincant que les 3 précédents documentaires, en cela que sorti de son contexte le morceau peut sembler gratuitement provocateur.

« On la fermera pas ! » Les chaudes heures d'une télé plus que libre est un coffret jubilatoire de deux DVD et quatre heures de programmes alternatifs, rebelles et citoyens.

« On la fermera pas ! » Les chaudes heures d'une télé plus que libre, collectif, une co-édition Le dispositif & et Les mutins de pangée.

Pour en savoir plus : &




Christophe Léon
www.christophe-leon.fr




Vous pouvez laisser vos commentaires à cette adresse: commentaires@ecologitheque.com. Après modérations, ils seront insérés sous la chronique correspondante.



Le site de Christophe Léon, animateur de L'Écologithèque

Proposer une chronique, une note de lecture ou une recension

DES LIENS POUR AGIR